Actualités

Un opérateur pharmaceutique poursuivi en justice pour avoir accordé des remises à des clients à l’export

Par TSA | le Mercredi 23 Janvier 2019

Un opérateur pharmaceutique poursuivi en justice pour avoir accordé des remises à des clients à l’export

L’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (Unop) a apporté son soutien ce mercredi au laboratoire pharmaceutique Merinal. Ce dernier est poursuivi devant les tribunaux « pour avoir simplement voulu promouvoir l’exportation de ses produits sur les marchés extérieurs », dénonce l’Unop dans un communiqué.

« La société Merinal est accusée d’avoir consenti des remises de 10% à ses clients étrangers, remises dont il faut souligner qu’elles étaient affichées de manière transparente dans l’ensemble des procédures d’exportation et surtout qu’elle était [sic] parfaitement autorisée par la réglementation algérienne », affirme l’Union nationale. « Il est vrai que cette même réglementation ne spécifie pas que l’octroi de remises est valide à l’exportation pas plus du reste qu’elle ne l’interdit », concède-t-elle cependant.

« Les motifs qui sont à l’origine de cette situation absurde […] relèvent plus de querelles de procédures administratives et en aucun cas d’un quelconque délit passible des tribunaux », considère l’Unop. « En aucune façon, le traitement de ce type de malentendus ne devrait être considéré comme des fautes passibles de sanctions de l’appareil judiciaire », estime-t-elle en outre.

« En tout état de cause, l’Unop estime qu’il s’agit là de questions purement administratives qui relèvent du système de régulation des exportations, dont les autorités elles-mêmes reconnaissent les carences et la nécessité de mettre à niveau pour le rendre réellement efficace », affirme l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie.

Merinal est membre adhérent au sein de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie.

Source originale de l’article