Actualités

Toufik Hakkar, le nouveau P-DG du Groupe Sonatrach face à des défis

Par DZ Entreprise | le Mardi 11 Février 2020

Toufik Hakkar, le nouveau P-DG du Groupe Sonatrach face à des défis

Le Groupe Sonatrach vient d’avoir un nouveau patron. Agé de 49 ans, Toufik Hakkar allie jeunesse et compétence. Il avait occupé plusieurs postes importants dans le secteur des hydrocarbures, notamment celui de Vice-Président Business Development et Marketing au sein du même Groupe.

Titulaire d’un diplôme Master en économie de l’énergie et de l’environnement de l’Ecole Supérieure Enrico Mattei en Italie, Toufik Hakkar est diplômé également de l’Institut national des hydrocarbures et de la chimie (INHC) de Boumerdes et titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’Etat, spécialité économie pétrolière.

Pour ceux qui l’avaient connus, Toufik Hakkar est l’exemple type du Manager engagé, et au fin sens de la responsabilité. Tous les ingrédients sont, donc réunis pour faire de ce nouveau patron de la compagnie nationale des hydrocarbures une valeur sure, capable de redorer le blason de ce fleuron du secteur de l’Energie.

D’ailleurs, aussitôt installé, il affiche ses intentions, en présentant les grandes lignes du plan d’action du Groupe. Il a même affirmé que Sonatrach s’engage à s’acquitter de son rôle de « leader économique » visant à créer une valeur ajoutée et à contribuer à la diversification de l’économie.

Le premier enjeu de cette démarche, concerne la valorisation de la ressource humaine et la consolidation des relations et la facilitation de la communication au sein de la Compagnie. Il s’agit également de la valorisation des talents, et la promotion et le développement du système de formation.

Le deuxième enjeu consiste à ériger le Groupe en pôle d’excellence au niveau local et en leader à l’international. Quand au troisième enjeu, il concerne l’élargissement des périmètres de prospection et d’exploitation et la multiplication de ses opérations à travers l’ensemble de notre espace géographique national avec tout ce qu’il renferme comme gisements énergétiques Offshore et Onshore.

Le quatrième défi consiste à honorer les engagements de Sonatrach envers le marché national pour répondre à ses besoins croissants « sans négliger les engagements pris avec les clients étrangers afin de les approvisionner conformément aux contrats conclus et ce dans l’objectif de préserver nos marchés traditionnels au niveau international notamment en ce qui concerne le gaz naturel et l’accès à de nouveaux marchés ».

Un défi qui implique un effort colossal et doit être soutenu par une action constante et précise pour la réduction des coûts de la production et de l’exploitation, outre l’élaboration des plans de développement de qualité devant réduire les coûts de réalisation et les délais » affirme Toufik Hakkar.

Evoquant la nouvelle loi sur les hydrocarbures, le même responsable a estimé que ce cadre constitutionnel est cohérent et complémentaire car prévoyant l’attractivité requise et créant une valeur ajoutée.

Brahim Salah

Source originale de l’article