Actualités

Total Algérie se place en deuxième position après Naftal dans le domaine des lubrifiants

Par Maghreb Emergent | le Dimanche 02 Décembre 2018

Total Algérie se place en deuxième position après Naftal dans le domaine des lubrifiants

Total approvisionnera le méga complexe de textile Tayal à Relizane en huile spéciale pour les machines de tissage.

Le marché algérien des huiles moteurs qui enregistre entre 140 000 tonnes et 160 000 tonnes/ an, est le quatrième en Afrique. Ce fort potentiel intéresse au plus haut point Total Algérie, soit le deuxième acteur dans ce domaine après la filiale de Sonatrach, Naftal, et qui compte, à la faveur de l’ouverture annoncée de son usine, exploiter ce potentiel énorme.
« Le Groupe a l’ambition de se développer dans le pays dont il accompagnera le développement économique et industriel », a déclaré le directeur général de Total lubrifiants Algérie, M Stéphane Talleneau à l’occasion de l’inauguration du premier centre de maintenance dédié aux camions et véhicules utilitaires de toutes marques (Total Rubia Truck Center TRTC) à Blida.

Ce TRTC est lancé en partenariat avec l’entreprise ACS ( Aissaoui Center Services), spécialisé dans l’activité d’entretien et de maintenance de véhicules lourds.

M Talleneau qui annoncé l’ouverture de l’usine Total pour la fin du 1er semestre 2019 a expliqué que la marque répondra à tous les besoins exprimés par le marché et notamment par l’industrie nationale, puisque Total approvisionnera alors le méga complexe de textile Tayal à Relizane en huile spéciale pour les machines de tissage.

Les huiles moteurs sont autrement plus consommées par le transport terrestre (75%) que par l’industrie (23%) d’où l’importance qu’accorde Total Algérie au développement de son réseau, dédié aux poids lourds, à l’échelle du territoire national, avec l’ouverture prochaine de deux autres centres similaires à celui de Blida, à Oran et à Oum El Bouaghi. Tous requièrent un investissement conséquent.

Source originale de l’article