Actualités

Technologies d’emballage: L’Algérie premier importateur en Afrique

Par DZ Entreprise | le Dimanche 26 Janvier 2020

Technologies d’emballage: L’Algérie premier importateur en Afrique

L ’Algérie se positionne comme le premier importateur de technologies d’emballage et de plastique en Afrique et au Moyen-Orient, elle est également deuxième importateur de plastique sous formes primaires et troisième importateur de technologie d’impression et de papier en Afrique souligne un communiqué publié le 20 janvier 2020, par Fairtrade et Messe Düsseldorf, organisateurs du Salon Plast &Printpack Alger 2020.

En effet, l’industrie de l’impression et de l’emballage en Algérie connaît un bel essor, ce qui en fait un marché avec un immense potentiel pour les pays producteurs de matières premières et de technologies en rapport avec ce secteur.

Ces fournisseurs, précise cette même source, se trouvent généralement en Asie, en Europe et au Moyen-Orient et que les importations Algériennes de matières plastiques ont évolué chaque année de 10,5% entre 2007 et 2017.

Ainsi, ces importations de l’ordre de 828 Kt, représentant une valeur financière de plus de deux milliards de dollars en 2017, l’Algérie se place comme étant le deuxième importateur de matières plastiques sous formes primaires après l’Egypte. Le Nigéria vient après avec 729 kt, les Emirats Arabes Unis avec 658 kt, et l’Afrique du sud avec 627 kt.

Les importations algériennes en matière de technologies des plastiques ont connu, pour leur part, une augmentation importante. Elles ont carrément doublé entre 2012 et 2018. En effet de 77 millions d’euros en 2012, elles ont atteint 153 millions d’euros en 2018. Elle devient, de ce fait, le plus grand importateur de technologies plastique en Afrique et au Moyen-Orient. Dans ce classement, l’Egypte, vient juste après avec 148 millions d’euros, l’Arabie Saoudite avec 132 millions d’euros et enfin l’Afrique du sud avec 125 millions d’euros.

L’Algérie est également le plus grand importateur de technologies d’emballage avec une augmentation annuelle évaluée à 7,8%, entre les années 2012 et 2018. Ces importations ont atteint la valeur de 246 millions d’euros en 2018, contre 149 millions d’euros en 2012. Elle est suivie dans ce classement par l’Afrique du sud avec 175 millions d’euros et l’Egypte avec une valeur de 168 millions d’euros.

L’Algérie qui investit dans le développement de son industrie de l’impression et de l’emballage est considérée comme leader par rapport aux pays du Moyen-Orient. Ceci est palpable à travers les importations effectuées en matière de machines d’emballage qui ont atteint la valeur de 166 millions d’euros en 2018. Les technologies d’impression ne sont pas en reste et sont passés de 74 millions d’euros en 2012 à 91 millions d’euros en 2018.

Source originale de l’article