Actualités

Sonatrach - Engie : Signature d’un protocole d’entente

Par El Moudjahid | le Mercredi 07 Février 2018

Sonatrach - Engie : Signature d’un protocole d’entente

Sonatrach et le groupe français Engie ont signé, hier à Alger, un protocole d’entente de recherche et développement dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables en présence des responsables du Forum des chefs d’entreprises et du Medef. Le protocole a été signé par le directeur de cabinet auprès du groupe Sonatrach, Karim Djebbour, et le directeur général adjoint d’Engie, Pierre Mongin. Dans son intervention, M. Karim Djebbour, directeur de cabinet à Sonatrach, a indiqué que ce protocole ouvrira de nouvelles pistes de coopération et témoigne de la volonté de la société algérienne à atteindre l’objectif d’efficacité énergétique en utilisant les énergies renouvelables. Quant à M. Pierre Mongin, directeur général adjoint d’Engie, il a mis en exergue la capacité de production et de vente du gaz considéré comme une «énergie très importante pour la transition et pour l’intermittence du renouvelable».

Engie se positionne comme leader avec plus de 90.000 collaborateurs dans le monde sur un effectif total d’environ 150.000 personnes. S’ajoute son statut de premier producteur indépendant d’électricité, hors énergie nucléaire, dans le monde. M. Mongin rappelle qu’Engie reste un partenaire de Sonatrach dans un «des plus importants gisements» à Touat. Dans un communiqué, Sonatrach souligne que cette signature vient concrétiser les échanges entamés en avril 2017 entre les deux premiers responsables des groupes à l’issue desquels il a été recommandé d’explorer des pistes de collaboration dans les domaines de l’efficacité énergétique et des applications industrielles des énergies renouvelables. Des workshops ont été tenus pour finaliser les axes de collaboration liés, entre autres, au programme d’évaluation du potentiel d’efficacité énergétique sur les installations de Sonatrach, la valorisation des gaz torchés ainsi que les applications solaires innovantes pouvant être intégrées dans le processus d’exploitation et de production de pétrole.

Un document de la partie française explique que les deux entreprises collaborent afin d’identifier des applications de solutions d’énergies renouvelables pour répondre à des besoins opérationnels de Sonatrach, et profiter de l’expertise d’Engie pour améliorer l’efficacité énergétique des sites de production du groupe pétrolier algérien.
Le même communiqué relève que 4 axes prioritaires sont retenus : caractérisation du matériel, solarisation des stations de compression, valorisation des gaz torchés et projets d’efficacité énergétique. La durée du protocole est de trois années.

Fouad Irnatene

Source originale de l’article