Actualités

Samsung prévoit un bénéfice supérieur aux attentes au 1er trimestre

Par Al Iqtisadia | le Mardi 07 Avril 2020

Samsung prévoit un bénéfice supérieur aux attentes au 1er trimestre

Samsung a déclaré mardi que son bénéfice au premier trimestre devrait avoir augmenté après avoir connu une chute un an plus tôt, ses ventes solides de puces ayant permis de compenser en partie le déclin de la demande pour les smartphones et télévisions provoqué par l’épidémie du nouveau coronavirus.

Le groupe sud-coréen profite d’une demande accrue de puces de la part des fabriquants d’ordinateurs et des centres de données, alors que la crise sanitaire a donné lieu à un virage vers le télétravail.

Mais il s’attend en même temps à un recul plus marqué de ses ventes de téléphones portables et de matériel électronique grand public dans le trimestre actuel alors que le nouveau coronavirus s’est propagé en Europe et aux Etats-Unis – deux marchés majeurs pour ses smartphones et ses télévisions haut de gamme.

Dans un avis financier communiqué avant la publication de ses résultats détaillés, Samsung évoque un bénéfice d’exploitation sur la période janvier-mars de 6.400 milliards de wons (environ 4,81 milliards d’euros), contre 6.200 milliards de wons un an plus tôt.

Les analystes anticipaient de nouveau un bénéfice de 6.200 milliards de wons, selon des données Refinitiv SmartEstimate.

Samsung prévoit un chiffre d’affaires en hausse de 5% à 55.000 milliards de wons (environ 41,64 milliards d’euros), conforme aux prévisions à 55.600 milliards de wons.

En Bourse, l’action Samsung Electronics était en hausse de 1,6% dans les premiers échanges, avec un gain de 1,3% de l’indice Kospi.

Une personne au fait des opérations du géant sud-coréen de la technologie a déclaré que les résultats du premier trimestre étaient inférieurs aux prévisions initiales réalisées en interne début mars, et que Samsung s’attendait au deuxième trimestre à un impact plus important de la crise sanitaire.

Lorsque le nouveau coronavirus est apparu en Chine continentale en décembre dernier, la stratégie de Samsung d’étendre ses capacités de production dans des pays comme le Vietnam et l’Inde a semblé s’avérer payante, alors que l’arrêt des chaînes d’approvisionnement en Chine ont nui à ses rivaux comme Apple. Mais la propagation de l’épidémie a contraint Samsung à fermer lui aussi des usines et des magasins en Europe, Inde et Etats-Unis.

 

Reuters

Source originale de l’article