Actualités

Renault Trucks-Algérie : Un des réseaux les plus professionnels du groupe

Par El Moudjahid | le Samedi 02 Novembre 2019

Renault Trucks-Algérie : Un des réseaux les plus professionnels du groupe

«Depuis le lancement de notre usine, en mars dernier, 450 camions ont été facturés et pas moins de 5.000 composants seront assemblés annuellement.» C’est ce qui ressort des propos des présidents de Renault Trucks et Renault Trucks-Algérie, Bruno Blin, ainsi que Stéphane Armand, à l’occasion d’une conférence débat organisée, récemment à la salle Stand’All du complexe Bordj El-Kiffan (Alger), portant sur les perspectives de développement du groupe dans notre pays.

À cet effet, les responsables ont d’emblée indiqué que l’Algérie constitue pour Renault Truck un marché essentiel et fondamental. À ce propos, ils ont rappelé que la joint-venture Soprovi, à Blida, a monté son premier camion de la marque au losange, en mars dernier. «Notre usine de montage des camions Renault et Volvo, d’une superficie de 24.000 m², emploie plus de 200 personnes et assemble près de 5.000 composants», ont-ils fait savoir, non sans ajouter que l’assemblage de camions constitue une industrie lourde. Les deux responsables ont, par ailleurs, mis à profit cette opportunité, pour souligner que les nouvelles réglementations européennes, assez contraignantes, exigeant que l’on doit baisser de 15% les émissions de gaz à effet de serre, de tout véhicule, profiteront également aux clients algériens. Répondant à une question portant sur le développement de la sous-traitance locale, Stéphane Armand et Bruno Blin ont fait savoir que l’économie de marché a pour mission de créer de la compétition, et donc encourager la compétitivité. Sur cette droite ligne, ces derniers ne manqueront pas d’ajouter que «l’usine de Blida est en mesure de produire annuellement 2.000 camions, un chiffre qui est amené à augmenter».

Les deux responsables ont, d’autre part, ajouté travailler d’arrache-pied pour atteindre, d’ici 3 ans, les 40% d’intégration réglementaire exigée par la loi algérienne. Sur un autre registre, le président de Renault Trucks-Algérie, Stéphane Armand, a révélé qu’il a effectué un grand tour qui lui a permis de rencontrer pas moins de 500 clients et prospects, et ce dans plusieurs wilayas du pays. À ce propos, il a affirmé avoir rassuré les clients sur les exigences et les garanties assurées par son groupe. «Nous avons les mêmes exigences qu’en Europe, et nous proposons une garantie de deux ans sur l’ensemble des pièces de rechange que nous implémentons. Nous assurons également à nos clients de pouvoir revendre leurs camions à un bon prix», a-t-il soutenu, ajoutant que «le réseau algérien, avec pas moins de 14 points de service, constitue un des plus importants et un des plus professionnels du groupe».

À la fin de cette rencontre, le président du groupe Renault Trucks, Bruno Blin, a affirmé que l’usine de Blida représente un investissement industriel important. «Le marché algérien est historique. Ainsi, nous voulons nous y implanter fortement et durablement», a-t-il mis en exergue, avant de faire part de ses intentions d’envisager, après le développement du marché local, des opérations d’exportation à destination du reste du continent africain.
Sami Kaidi

Source originale de l’article