Actualités

Raffinerie d’Augusta : Sonatrach emprunte 250 millions de dollars

Par TSA | le Mardi 04 Février 2020

Raffinerie d’Augusta : Sonatrach emprunte 250 millions de dollars

Sonatrach a sollicité des crédits de 250 millions de dollars pour les besoins de la maintenance et de l’approvisionnement en pétrole de la raffinerie d’Augusta, acquise en décembre 2018.

Le site français le Monde du droit rapporte ce mardi 4 février que « le cabinet conseil Allen & Overy Paris a conseillé The Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP), une institution financière multilatérale de développement, dans le cadre de deux facilités de crédit d’un montant total de 250 millions de dollars qu’aurait sollicitées Sonatrach Petroleum Investment Corporation (SPIC), une filiale de Sonatrach ».

La facilité de préfinancement bilatérale d’un montant de 100 millions de dollars a pour objet de financer la maintenance de la raffinerie de Sonatrach Raffineria Italiana, située à Augusta en Sicile (Italie), précise la même source.

La facilité syndiquée lettre de crédit d’un montant de 150 millions de dollars est utilisable pour financer l’acquisition de pétrole brut par Sonatrach Raffineria Italiana auprès de Saudi Aramco, ajoute le Monde du droit.

La raffinerie d’Augusta est le premier investissement de Sonatrach en Europe. Son acquisition en décembre 2018 auprès d’ExxonMobil pour un milliard de dollars, avait suscité une polémique par rapport à l’opportunité d’un tel investissement. Ce complexe de raffinage intégré, connecté aux principaux axes maritimes mondiaux à travers la mer Méditerranée, peut produire une large gamme de produits en aval, notamment de l’essence, distillats, mazouts, lubrifiants, asphaltes et produits chimiques.

Source originale de l’article