Actualités

Opep+ : l’Algérie plaide pour plus de réduction de la production

Par TSA | le Jeudi 13 Juin 2019

Opep+ : l’Algérie plaide pour plus de réduction de la production

L’Algérie a évoqué auprès de l’Opep et de pays pétroliers alliés la possibilité de renforcer les réductions de la production pétrolière des pays signataires de l’accord Opep+ afin de lutter contre la baisse de la demande mondiale, rapporte ce jeudi l’agence Reuters.

L’accord portant sur la réduction de la production prend fin à la fin du mois de juin. L’Opep+ doit se réunir dans les prochaines semaines pour décider d’un éventuel prolongement de l’accord portant sur la réduction de la production pétrolière de l’ordre d’un million de barils journaliers. C’est dans ce contexte que l’Algérie a mis en avant l’idée d’augmenter la réduction à 1,8 million de barils par jour.

Des sources citées par Reuters indiquent que l’idée n’était pas une proposition concrète et n’a pas été discutée de manière formelle. « [L’Algérie] ne fait que réfléchir à voix haute sur ce qu’il faut faire dans le cas où les tensions commerciales sont exacerbées avec potentiellement des impacts énormes sur l’économie mondiale, et ainsi sur la demande pétrolière », indique une source citée par Reuters.

La même source indique que plusieurs pays de l’Opep « écoutent avec intérêt » l’idée d’une réduction plus importante, précisant cependant que le scénario le plus probable serait de voir prolonger la réduction de la production maintenue au même niveau qu’actuellement. « Toutes les discussions au sein de l’Opep parlent d’une extension. Il n’y a pas de proposition officielle, seulement des discussions pour une éventuelle augmentation de la réduction », indique une source au sein de l’Opep.

Source originale de l’article