Actualités

Ministère du Commerce : De nouveaux produits interdits à l’importation

Par Al Iqtisadia | le Dimanche 20 Septembre 2020

Ministère du Commerce : De nouveaux produits interdits à l’importation

Le gouvernement a décidé de suspendre les opérations d’importation de produits agricoles classés dans la catégorie des agrumes, à partir d’octobre, afin de préserver le produit national et en application des instructions du Chef de l’état, Abdelmadjid Tebboune.

En effet, Messaoud Bekah, directeur du suivi et de la promotion des échanges commerciaux au ministère du Commerce, a déclaré dans une interview accordée a la chaîne arabophone «Ennahar» qu’il suivait les instructions du Chef de l’état afin de préserver le produit national et réduire la facture d’importation.

A cet effet, il a été décidé de suspendre l’importation de produits locaux pendant la saison des récoltes, et en conséquence – ajoute le porte-parole – les produits classés dans la catégorie des agrumes, tels que les oranges et les citrons, qui sont produits en abondance, notamment dans la wilaya de Blida, seront suspendus à partir de début octobre.

Soulignant que ce type de décision est prise en coordination avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, qui leur envoie une liste des produits agricoles et des saisons de récolte afin que leurs services, représentés par le ministère du Commerce, interfèrent.

Concernant l’ail , le porte-parole a déclaré qu’il est désormais interdit d’importer ce produit tout au long de l’année, afin d’encourager et d’intensifier la production, et en retour, il a déclaré que les bananes sont importables tout au long de l’année.

Le directeur du suivi et de la promotion des échanges commerciaux a révélé que, selon le rapport publié par la Direction générale des douanes jusqu’en septembre, une baisse de la facture d’importation avait été enregistrée à 24,80% par rapport à la même période l’an dernier, où a-t-elle dépassé 26 milliards de dollars, en attendant de réduire la facture de dix milliards de dollars d’ici la fin de l’année, comme c’est l’objectif principal du gouvernement.

En revanche, le même responsable a affirmé que, les exportations de produits agricoles de l’Algérie continuent d’augmenter vers les pays du continent africain par voie terrestre, ainsi que vers les pays du Golfe, plusieurs pays européens et le Canada.

Source Algérie 360

Source originale de l’article