Actualités

L’Etat récupère le groupe ETRHB Haddad

Par DZ Entreprise | le Mardi 08 Juin 2021

L’Etat récupère le groupe ETRHB Haddad

Le groupe ETRHB n’est plus une propriété d’Ali Haddad actuellement en prison, il devient désormais propriété de l’Etat, et l’ensemble des décisions les concernant relève des prérogatives des pouvoirs publics, a confirmé dans l’administrateur judiciaire du groupe dans une note datée le 3 juin dernier.
« Le groupe, ainsi que toutes ses filiales sont devenues propriétés du trésor public, dont des mesures urgentes qui seront prises dans les tout prochains jours », précise la même source.

Sans surprise, cette décision a fait écho à l’application des verdicts prononcés le 27 mai dernier par le tribunal d’Alger à l’égard de Ali Haddad portant la saisie de l’ensemble des biens du groupe ETRHB au bénéfice de l’Etat.

Ainsi, l’entreprise et ses cinq filiales qui devraient prendre un nouveau statut de « compagnie nationale gérée par l’État », est dans l’obligation d’envoyer en congé annuel afin de permettre de « solutionner les problèmes en suspens, dont les salaires, les cotisations non versées à la Cnas et à la Cacobatph ainsi que l’ensemble des créances que détiennent d’autres organismes sur le groupe », informe le groupe.

Cette procédure rassure ladministrateur judiciaire du groupe ETRHB, n’affecte aucunement le droit des travailleurs. Bien au contraire, elle permettra de résoudre l’ensemble des difficultés qui ont affecté le groupe. Il s’agit en effet, de la deuxième entreprise privée récupérée par l’Etat qui a sauvé également Tonic Emballage de la faillite.

Rappelons que près de 50% des projets du secteur des Travaux publics étaient confiés au groupe ETRHB qui est aujourd’hui à l’arrêt.
Nacima Benarab

Source originale de l’article