Actualités

Les unités de production de Danone-Algérie et Celia rouvertes

Par DZ Entreprise | le Lundi 16 Mars 2020

Les unités de production de Danone-Algérie et Celia rouvertes

Après la polémique, ponctuée par un tollé général suscité par la fermeture par la Direction du Commerce de la wilaya de Blida des unités de production de Danone et de Celia la même direction a donné son accord pour la réouverture des deux unités de production.

Les unités de production de Danone et de Celia sont à nouveau ouvertes après la levée des réserves émises récemment concernant l’absence d’hygiène qui a donné lieu à la décision de fermeture à titre conservatoire de ces deux établissements.

En effet, dans une déclaration à l’APS, M. Djamel Abbad, directeur du Commerce, a précisé que ses services, après s’être enquis, lors de leur dernière visite d’inspection aux deux unités de production de Danone et de Celia, où il a été fait constat du respect, par les responsables des deux unités susmentionnées, des règles d’hygiène, ont donné leur accord pour la réouverture et la reprise de l’activité au niveau de leurs unités de production.

Il convient de rappeler que la direction du Commerce avait pris, le 3 mars, une décision de fermeture de l’Unité de la production de produits laitiers “Danone-Algérie”, du retrait du marché de tous les pots de yaourt de l’unité de Blida fabriqués avant le 15 janvier 2020, en raison du non-respect des conditions de la chaîne de production et de l’absence de d’hygiène au niveau de l’unité, jusqu’à la levée de ces réserves. Par ailleurs, un procès-verbal a été également établi à l’encontre des responsables de l’unité.

La direction du commerce de Blida avait, une semaine après, procédé à la suspension à titre conservatoire de la chaîne de production de fromage de la laiterie “Celia ” de Beni Tamou, pour non-respect des règles de production et d’hygiène, avec transfert du dossier à la Justice.

A noter que la décision de fermer l’unité Danone a fait l’objet d’interprétation sur les réseaux sociaux. Certains considèrent que cette décision constitue un prélude à l’installation du Saoudien Al-Marai sur le marché national.

B.Salah

Source originale de l’article