Actualités

Les exportations gazières de l’Algérie en nette hausse au 1er trimestre 2021

Par DZ Entreprise | le Mercredi 21 Avril 2021

Les exportations gazières de l’Algérie en nette hausse au 1er trimestre 2021

Un communiqué de la compagnie pétrolière Sonatrach indique que malgré la crise de la Covid-19, la demande sur le gaz naturel algérien a induit une hausse des exportations gazières. En témoigne les chiffres du 1er trimestre de cette année 2021 en ce qui concerne notamment les exportations vers l’Italie et la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) dont les parts de marché ont nettement augmenté. Loin d’en être surprise, Sonatrach a fait le bon calcul et a augmenté sa production de façon à répondre favorablement et à temps aux besoins du marché.

Ainsi, est-il indiqué dans le communiqué, «en dépit d’un contexte particulier lié à la prolongation de la pandémie de la Covid-19, l’Algérie a enregistré un bon appréciable de ses exportations gazières durant le premier trimestre 2021 grâce à une hausse de la production, combinée au renforcement de la demande ses clients».

Les exportations vers l’Italie, durant cette même période, ont atteint un volume de 6,4 milliards de m3, soit une hausse de 109% par rapport à la même période de l’année 2020. Deuxième fournisseur de gaz vers l’Italie, l’Algérie augmente ainsi sa part de marché dans ce pays, la faisant passer à 35%, alors qu’elle n’était que de 16% en 2020.

La situation est pratiquement la même pour ce qui est de la péninsule ibérique puisque la part de marché de Sonatrach est passée de 21% à 47%. En termes de volume, les exportations gazières ont atteint 4,3 milliards de m3. Sonatrach souligne que l’Algérie maintient sa position de premier fournisseur de gaz sur ce marché. A ces marchés méditerranéens, s’ajoutent ceux des pays asiatiques, entre autres la Chine et le Bangladesh, avec toutefois des volumes d’exportation moins importants.

La compagnie algérienne confirme ses capacités de résilience face à la crise grâce à une gestion rationnelle de ses dépenses et le maintien de ses investissements dans ses différents domaines d’activités. Elle continue de satisfaire ses engagements à l’international et de renforcer ses liens avec ses partenaires historiques.

Lundi 19 avril 2021, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a reçu le P-DG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné. Les discussions ont porté sur les perspectives de collaboration entre Total et Sonatrach. Des projets futurs dans le GNL, les énergies renouvelables, le stockage d’énergie et la pétrochimie.

Les deux compagnies Sonatrach et Total ont renouvelé leur partenariat dans le domaine du gaz naturel liquéfié (GNL) en juin 2020. Trois années supplémentaires pour l’approvisionnement du marché français en GNL.

Karima Mokrani

Source originale de l’article