Actualités

Le P-DG de Sogemetal démissionne du FCE

Par Liberté | le Samedi 02 Mars 2019

Le P-DG de Sogemetal démissionne du FCE

Le président-directeur général du groupe Sogemetal, Mohamed-Arezki Aberkane, a claqué la porte du Forum des chefs d’entreprise. “Faisant suite à mon message téléphonique, je confirme par la présente démissionner du Forum des chefs d’entreprises à compter de ce jour”, écrit Mohamed-Arezki Aberkane dans une lettre adressée au secrétaire général du Forum des chef d’entreprise, dont Liberté a obtenu une copie.

“Ce souhait était déjà marqué par l’absence de renouvellement de ma cotisation pour la période 2019/2019. Sauf que, à la suite des propos insultants à l’égard de la population de la wilaya de Tizi Ouzou tenus par le président du Forum, il m’est moralement impossible de feindre le silence”, souligne-t-il. Le P-DG du groupe Sogemetal ajoute qu’il ne peut “faire partie d’une organisation patronale qui prône l’anathème et le mépris à l’égard de tout un peuple qui exprime librement et dignement une revendication qui est la sienne”. Un enregistrement audio entre Abdelmalek Sellal, directeur de la campagne électorale d’Abdelaziz Bouteflika, et Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprise, fait le buzz.

Dans cet entretien, les deux personnages tiennent des propos profondément dangereux et choquants. “J’ai, en effet, souscrit à une adhésion volontaire à cette organisation à une époque où elle rayonnait pour ses engagements et idéaux économiques en faveur de mon pays, l’Algérie”, rappelle Mohamed-Arezki Aberkane. Mais aujourd’hui, il annonce son retrait du Forum des chefs d’entreprise “pour des motifs objectifs que chacun pourra comprendre et surtout pour ses positions politiques incompatibles, voire antagoniques, avec ses missions statutaires auxquelles je n’ai jamais souhaité adhérer de tout temps”. Le P-DG du groupe Sogemetal a tenu a exprimé “son profond respect à l’égard de tous les membres du Forum, et ce, quelle que soit leur position personnelle respective”.

Meziane Rabhi

Source originale de l’article