Actualités

La raffinerie Augusta devient officiellement la propriété de Sonatrach

Par TSA | le Vendredi 30 Novembre 2018

La raffinerie Augusta devient officiellement la propriété de Sonatrach

Sonatrach a officiellement acquis ce samedi 1er décembre la raffinerie d’Augusta en Italie auprès de ESSO Italiana, filiale du groupe américain ExxonMobil, a annoncé la société nationale des hydrocarbures dans un communiqué cité par l’agence officielle APS.

C’est la filiale de raffinage italienne de Sonatrach, dénommée Sonatrach Raffineria Italiana Srl, qui est devenue propriétaire de ces actifs à partir de ce samedi. Le périmètre de cette transaction inclut la raffinerie d’Augusta (Sicile), les trois terminaux pétroliers de Palerme, Naples et Augusta, ainsi que des participations dans des pipelines reliant la raffinerie aux différents terminaux, précise la compagnie pétrolière nationale.

L’officialisation de l’acquisition fait suite à un processus de transition de six mois ayant permis à Sonatrach « de lever toutes les conditions suspensives, notamment celles liées aux accords anti-trust », explique la même source.

Sonatrach avait signé en mai dernier à Rome l’accord avec Esso Italiana pour cette acquisition, le transfert de la propriété de la raffinerie et de ses actifs n’intervenant qu’à la fin de l’année 2018 sous réserve du respect de certaines conditions, notamment l’approbation de cette vente par les autorités en charge de la concurrence.

Cette acquisition permet à Sonatrach de renforcer son système de raffinage d’une capacité supplémentaire de dix millions de tonnes de traitement par an et d’une capacité de stockage équivalant à une autonomie supplémentaire de trois jours de consommation en gasoil, et de trois jours de consommation en essence. Cette capacité de raffinage place la raffinerie Augusta à la deuxième place des raffineries de Sonatrach en matière de capacités, juste après celle de Skikda avec 16 millions de tonnes par an.

La raffinerie d’Augusta traite des bruts légers à l’instar du Sahara Blend algérien, de l’Arabian Light (Arabie Saoudite) ou de l’Azeri (Azerbaïdjan). Sur le bassin méditerranéen, Augusta est surtout connue pour être le premier producteur d’huiles de base de cette région, explique-t-on. Durant les années 90, la raffinerie d’Augusta s’approvisionnait régulièrement auprès de Sonatrach à Zarzaitine (Illizi) qui offre un bon rendement en huile de base, et jusqu’en 2009 elle s’approvisionnait également en fuel à basse teneur en soufre issu de la raffinerie de Skikda.

Source originale de l’article