Actualités

La production primaire totale a baissé de 2,1%

Par Liberté | le Mardi 02 Avril 2019

La production primaire totale a baissé de 2,1%

La contre-performance touche la plupart des produits prétroliers, dont le GPL, dont la production a régressé de 8 millions de tonnes en 2017 à 7,9 millions de tonnes, dont 2,1 millions de tonnes en association avec des partenaires étrangers.

Le groupe Sonatrach a réalisé un chiffre d'affaires à l’exportation de près de 39 milliards de dollars en 2018, contre 33,2 milliards de dollars en 2017, en hausse de 17,5%, annonce la compagnie nationale des hydrocarbures, citée par l’APS. L'explication principale de cette relative performance est imputable pour l'essentiel à la bonne tenue des cours pétroliers l’année passée.Car en volume, les quantités d’hydrocarbures exportées ont, au contraire, baissé, passant de 106,2 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) en 2017 à 98,9 millions de TEP en 2018 soit un recul de près de 7%, et ce, “en raison notamment de la mise en œuvre de l’accord Opep - non-Opep de réduction de la production de pétrole brut”.

En ajoutant les quantités destinées au marché national (52,5 millions de TEP), les volumes d'hydrocarbures liquides et gazeux commercialisés en 2018 ont atteint 151,4 millions de TEP contre 161,2 millions de TEP en 2017, en baisse de 6,1%.La production primaire de pétrole brut a, également, diminué. Elle est estimée à 48,5 millions de tonnes l’année passée, contre 49,3 millions de tonnes en 2017, dont 20,7 millions de tonnes produites en association avec des compagnies étrangères.La production primaire de condensat a aussi chuté. Elle s'est élevée à 8,9 millions de tonnes, contre 9 millions de tonnes en 2017, dont 2,1 millions de tonnes produites en association avec des compagnies étrangères en 2018.

La contre-performance touche, en outre, le gaz de pétrole liquéfié (GPL), dont la production a régressé de 8 millions de tonnes en 2017 à 7,9 millions de tonnes, dont 2,1 millions de tonnes en association avec des partenaires étrangers. Quant à la production primaire de gaz naturel, elle s'est établie à 132 milliards de m3 standard (Sm3) en 2018 (contre 135 milliards de Sm3 en 2017), dont 24,2 milliards de Sm3 produits en association, ajoute la même source. Ainsi, le total de la production primaire totale du groupe Sonatrach a été de 192,3 millions de TEP en 2018, dont 48,4 millions de TEP en association avec des compagnies étrangères. Comparativement aux réalisations de 2017 (196,5 millions de TEP produits), la production primaire totale a baissé de 2,1% en 2018. Par ailleurs, Sonatrach fait état d'une production de 22,2 millions de m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) en 2018 contre 27,1 millions de m3 en 2017. En matière de produits raffinés (pétrole brut traité et condensat), Sonatrach a produit 25,7 millions de tonnes en 2018 contre 28,2 millions de tonnes en 2017. La compagnie nationale des hydrocarbures évoque la découverte de 30 nouveaux champs pétroliers et gaziers, en effort propre par Sonatrach, en 2018, contre 33 découvertes en 2017.

En 2018, Sonatrach a achevé 80 forages d'exploration, dont 3 en association avec des partenaires, en baisse de 20% en comparaison à 2017 qui avait enregistré 101 puits terminés, dont un en association.Les forages de développement ont également baissé en passant de 230 puits terminés en 2017, dont 58 en association à 197 puits l’année dernière, dont 26 en association.

M. R.

Source originale de l’article