Actualités

Industrie militaire : Réception de 252 véhicules Mercedes-Benz

Par El Moudjahid | le Mardi 19 Mars 2019

Industrie militaire : Réception de 252 véhicules Mercedes-Benz

252 véhicules tactiques multifonctions et tout-terrain, dans deux versions (transport de troupes et citernes), de marque Mercedes-Benz, fabriqués par la Société algérienne de Fabrication des Véhicules, ont été livrés hier, à Alger, par la société Algerian Motors Services Mercedes-Benz (AMS-MB Spa) de Rouiba au profit du ministère de la Défense nationale.

Lors de la cérémonie de signature du protocole de livraison, le directeur général de l’AMS-MBS a souligné «l’ambition inébranlable» qui anime cette entreprise pour «servir» les clients et «contribuer» au développement de l’industrie mécanique et affirmé que le développement de ce secteur d’industrie se fait notamment à travers une stratégie d’implantation des succursales régionales, renforcées par le développement d’un réseau de distribution actuellement en formation visant à avoir des agents agréés à travers les 48 wilayas du pays, pour être encore «plus proche» des clients.

Djamel Mahiout a indiqué à cette occasion que les premiers véhicules "VS-30" sont engagés en ligne de production et seront livrables dès les «prochains» mois et expliqué que l’on n’est plus à la phase de prototypage ou d’essais mais dans la phase de production série qui permettra à la société de livrer ses commandes prochainement.

Le DG de l’AMS-MB s’est félicité par ailleurs de «l’intérêt particulier» accordé par le Haut commandement de l’Armée nationale populaire à la «promotion» de l’industrie militaire avant d’exprimer la volonté de «satisfaire» les besoins matériels de la Défense nationale, et des entreprises nationales ainsi que la contribution «active» au développement de l’industrie mécanique en Algérie.

Pour sa part, le colonel Redaoui Touhami, représentant du ministère de la Défense, a affirmé dans une allocution que la réception de 252 véhicules militaires tactiques tout-terrain de type 4x4 et 6x6 s'inscrit dans la «continuité» de la concrétisation du programme de relance économique et vise à «améliorer» l’industrie militaire et le «renforcement» des capacités de la défense nationale conformément aux besoins de l’économie nationale. «Le maintien du haut niveau opérationnel des forces armées, l’amélioration de l’efficacité fonctionnel sur le terrain compte tenu des avancées technologiques dans tous les domaines sont aussi des impératifs liés au développement qualitatif du potentiel industriel militaire pour la satisfaction des besoins de nos Forces armées», a-t-il ajouté, mettant en lumière à cette occasion les pas de «géants» réalisés par l’ANP grâce aux progrès «importants» réalisés sur tous les plans de l’organisation, de la gestion, de la construction, de l’armement, de la formation, et de la préparation.

«C’est ce qui fait gagner à cette institution davantage d’expérience et de maturité, dans le développement et de l’amélioration», a conclu le colonel Redaoui. Il faut souligner que cette nouvelle opération de livraison de véhicules militaires illustre parfaitement les «capacités» de la société algérienne pour la production du poids lourd (SAPPL-MB) sous l’égide de la direction des fabrications militaires à «répondre» dans les «meilleurs» délais aux besoins de ses clients. Lors d’une déclaration à la presse, Boualem Kini, PDG du groupe ‘‘Logitrans’’, a expliqué que les opérations d’acheminement de produits algériens destinés aux marchés à l’étranger, confiées à ce groupe, sont marquées par une organisation et une maîtrise «sans faille» des divers types de transport.

«C’est dans cet objectif qu’une convention de trois ans a été signée entre le groupe Logitrans et la société Mercedes-Benz pour l’acquisition de 300 camions, à raison de 100 camions par an», a-t-il noté. Le groupe ‘‘Logitrans’’ qui a déjà réceptionné 100 camions vise à «rénover» son parc autos afin de «mieux» répondre aux exigences d’exportation dans le cadre de la stratégie nationale visant à promouvoir la production nationale à l’étranger.

Il est utile de noter à la fin que dans le cadre de la mise en œuvre de protocoles d’accords algéro-émirati-allemand pour le développement de l’industrie mécanique nationale, trois sociétés à capitaux mixtes avaient été créées en juillet 2012. Il s’agit de la Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA de Rouiba (SAPPL-MB), de la Société algérienne pour la fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA/Tiaret (SAFAV-MB) de Tiaret et de la Société algérienne de fabrication de moteurs de marque allemande (Mercedes-Benz, Deutz et MTU) SPA/Oued Hamimime dans la wilaya de Constantine.

Tahar Kaïdi

Source originale de l’article