Actualités

Importations de véhicules : la date de remise des agréments provisoires fixée

Par TSA | le Dimanche 17 Janvier 2021

Importations de véhicules : la date de remise des agréments provisoires fixée

L’Algérie fait un nouveau pas sur le chemin du retour à l’importation des véhicules neufs, qui se fait à pas de tortue. Après avoir levé l’interdiction d’importer dans la LFC 2020 en juin, établi un nouveau cahier des charges en août et fixé en janvier le plafond en valeur des importations à deux milliards de dollars, le ministère de l’Industrie a fixé ce jeudi la date d’attribution des autorisations provisoires aux concessionnaires automobiles.

Il précise avoir étudié une dizaine de demandes déposées par des opérateurs désirant exercer l’activité de concessionnaire automobile pour l’importation de voitures et un pour l’importation de motocycles.

Les opérateurs dont les dossiers remplissent les conditions fixées dans le cahier des charges obtiendront leurs agréments provisoires à partir de dimanche 17 janvier, annonce le ministère dans un communiqué rendu public ce jeudi 14 janvier.

Cela leur permettra, explique la même source, d’ « entamer les procédures en vue de l’obtention des agréments définitifs » et « commencer l’activité d’importation ».

LIRE AUSSI | Importation de véhicules neufs : « Il y aura tous types de voitures »

Concernant l’activité de montage de véhicules touristiques et utilitaires en Algérie, un seul dossier, sur 18 déposés, a été étudié par le comité technique mis en place à cet effet. Le ministère informe que le processus d’étude des dossiers concernant les activités d’importation et de fabrication de véhicules « se poursuivra jusqu’à ce que tous les dossiers déposés soient étudiés ».

Il a souligné que les deux comités « ont augmenté leur rythme de travail pour tenir des réunions tous les jours de semaine ».

Le département indique que les listes diffusées récemment et présentées comme étant celles des opérateurs retenus pour l’importation de véhicules sont sans fondement et brandit la menace de poursuites à l’encontre de ceux qui propagent ce genre d’informations erronées.

L’Algérie a décidé en 2020 de lever l’interdiction sur l’importation de véhicules neufs, et décidé de bloquer les importations de kits CKD/SKD destinés aux usines de montage de voitures. Le gouvernement a également décidé de ne pas appliquer une mesure de la Loi de finances 2020, autorisant les Algériens à importer les véhicules de moins de trois ans. Le ministre de l’Industrie a soutenu que cette mesure était inapplicable.

LIRE AUSSI | Importation des véhicules neufs : un sénateur demande le gel de l’opération

Source originale de l’article