Actualités

Imetal et Sonelgaz signent une convention pour l’intégration nationale

Par DZ Entreprise | le Mardi 29 Octobre 2019

Imetal et Sonelgaz signent une convention pour l’intégration nationale

Les groupes Sonelgaz et Imetal ont signé, aujourd’hui à Alger une convention-cadre pour la promotion de la fabrication localement d’équipements sidérurgiques et métallurgiques utilisés dans les secteurs électrique et gazier.

Selon les termes de ladite convention-cadre, les deux partenaires visent la conclusion entre les filiales des deux groupes publics de contrats d’application, de contrats programmes et de contrats à commandes, dans leurs domaines d’activités respectifs.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de la ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, ainsi que du P-DG de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, et du P-DG d’Imetal, Tarek Bouslama.

D’emblée, le ministre de l’Energie a indiqué que la convention-cadre «avait pour but de soutenir et de promouvoir la fabrication des équipements, dont a besoin l’Algérie dans les secteurs électrique et gazier.

Selon Mohamed Arkab, «ce partenariat devrait promouvoir la fabrication et l’assemblage local et participer au développement du tissu industriel du pays, tout en garantissant la qualité de produit. De plus, la convention permettra de répondre à la demande nationale, mais aussi d’exporter une partie de cette production à l’étranger, notamment sur le marché africain».

Pour sa part, Djamila Tamazirt a fait savoir que «la préférence nationale en termes d’industrie constitue un axe majeur dans la démarche de substitution aux importations conformément à la feuille de route du gouvernement».

En ce sens, elle révélera qu’«une étude affinée de nos importations a permis d’identifier des filières que nous pouvons satisfaire à travers des produits locaux compétitifs tels que les produits sidérurgiques».

Elle affirmera encore que la commande publique constitue un levier privilégié pour permettre aux entreprises locales de production, publiques notamment, de bénéficier d’un carnet de commande en mesure d’élever la productivité de l’outil installé.

Pour Chahar Boulakhras, «Sonelgaz est l’une des sociétés ayant compris que la dépendance à l’importation n’est pas une fatalité et que le choix pour une intégration nationale, même difficile, demeure possible grâce à la mise en valeur des potentialités et des ressources innombrables que recèle notre pays».

Il ajoutera que «Sonelgaz s’inscrit dans la vision d’algérianiser les Process en partie ou en intégralité même lorsqu’il s’agit de projets attribués à des entreprises étrangères».

Pour rappel, Sonelgaz avait signé en janvier dernier une convention avec le groupe mécanique public AGM, portant sur les prestations liées aux équipements industriels, le machinisme, le matériel de travaux publics, les moteurs et la sous-traitance.

Le groupe Imetal est constitué de 16 filiales et de 19 sociétés en participation activant dans la sidérurgie, la métallurgie, la transformation sidérurgique, les services la chaudronnerie et la construction métallique.

Salim Oukaci

Source originale de l’article