Actualités

GE Healthcare ouvre centre de réparation d’équipements médicaux à Boumerdes

Par DZ Entreprise | le Mercredi 15 Mai 2019

GE Healthcare ouvre centre de réparation d’équipements médicaux à Boumerdes

Général Electric Healthcare ou GE Healthcare vient de procéder à l’ouverture d’un centre de réparation d’équipements médicaux et d’un stock en pièces de rechange d’une valeur estimée à 3 millions de dollars, au niveau de Khemis El Khechna, dans la wilaya de Boumerdes, à l’est d’Alger.

Cet investissement intervient dans le cadre du renforcement de GE Healthcare Algérie de ses capacités de maintenance et de service après-vente (SAV).

« Depuis le lancement de nos activités en direct il y a dix ans, notre investissement dans le service et la maintenance des équipements médicaux est une priorité, avec plus de la moitié de notre effectif dédié à cette activité.» A tenu à indiquer Mehdi Ferdjioui, directeur général de GE Healthcare en Afrique du Nord-Ouest.

Le centre de réparation d’équipements médicaux de GE Healthcare Algérie, vise à réduire jusqu’à 50% le temps de réparation d’équipements, notamment les échographes, les équipements de réanimation et d’anesthésie et les stations de diagnostic. Quant à l’entrepôt de stockage de pièces de rechange pour ses équipements, il devait faciliter la réparation de l’équipement en l’espace de 3 jours en moyenne, du fait qu’il dispose de près de 60% des pièces de rechange.

Pour rappel, en 2018, 700 équipements de GE Healthcare ont été réparés à travers tout le territoire national. Mehdi Ferdjioui a ajouté, en ce sens, qu’« avec notre centre de réparation et le stock de pièces de rechange dédié aux équipements de GE Healthcare, nous soulignons notre engagement et nos efforts continus à accompagner au mieux nos clients et partenaires, afin qu’ils puissent offrir la meilleure expérience de soins à leurs patients. »

GE Healthcar Algérie, vise par ces deux projets à renforcer également le volet humain. Dans ce cadre, des efforts se sont traduits par la hausse à hauteur de 50%, sur ces trois dernières années, du nombre des ingénieurs en maintenance recrutés.

Un recrutement qui a abouti à une réelle prise en charge de la clientèle sur l’ensemble du territoire national. Actuellement, 30% des opérations de maintenance sont faites à distance, par des ingénieurs algériens. Et au cas où une panne ne peut être réparée à distance, un ingénieur est alors envoyé dans les 24 heures, tient-on à indiquer.

Zoheir Zaid

Source originale de l’article