Actualités

Forte baisse des recettes de l’Algérie en hydrocarbures

Par TSA | le Mardi 03 Novembre 2020

Forte baisse des recettes de l’Algérie en hydrocarbures

Les recettes algériennes d’exportation des hydrocarbures ont fortement chuté durant les neuf premiers mois de l’année 2020. Elles se sont établies à 14,6 milliards de dollars à fin septembre dernier, contre 25 milliards pendant la même période de 2019, soit une baisse de 41 %.

Le chiffre a été révélé par le ministre de l’Énergie Abdelmadjid Attar qui était entendu ce mardi 3 novembre par les membres de la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l’examen des dispositions de la loi de finances 2021.

Le ministre, cité par l’ENTV, n’a pas fait de prévision concernant le montant des recettes à la fin de l’année en cours, mais elles devraient se situer, au vu des données actuelles, à moins de 20 milliards de dollars.

Selon M. Attar, la baisse des recettes s’explique par un recul des volumes exportés de l’ordre de 14 % et la chute des prix du pétrole qui étaient à 41 dollars le baril en septembre dernier, contre 65 dollars une année auparavant.

Le recul des recettes à l’exportation s’est logiquement répercuté sur les recettes de la fiscalité pétrolière, qui se sont établies à 1 441 milliards de dinars (-31 %), a-t-il ajouté.

Concernant les perspectives du marché pétrolier, le ministre de l’Énergie a souligné que malgré la stabilité des prix depuis quelques mois, les analystes redoutent une deuxième forte vague de la pandémie de Covid-19 qui influerait sur la croissance mondiale et la demande.

Source originale de l’article