Actualités

Cinq premiers mois de l’année 2019 : Une hausse de 2,4% des prix à la consommation

Par El Watan | le Jeudi 27 Juin 2019

Cinq premiers mois de l’année 2019 : Une hausse de 2,4% des prix à la consommation

Durant les cinq premiers mois de l’année en cours, les prix à la consommation ont marqué une hausse de 2,4%, a révélé l’Office national des statistiques hier. La hausse en question a concerné toutes les catégories de produits, a indiqué la même source, à l’exception des produits agricoles frais dont les prix ont reculé de 0,3%. L’ONS précise que les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 1,02% causée par la catégorie viande de bœuf (+14,3%), légumes frais (+4,2%) et viande de mouton (+2,8%).

Le prix de la viande de poulet a par contre enregistré une baisse de -12,4%, ainsi que celui des œufs avec -10,3%, le prix du poisson frais (-9,50%) et de la pomme de terre avec près de 7%. Durant les cinq premiers mois de l’année, les prix de produits alimentaires industriels (agroalimentaires) ont augmenté de 2,3%, de même que les produits manufacturés, dont les prix sont en hausse de +3,9% et les services de +2,7%.

Dans son évaluation de la moyenne annuelle de l’inflation, c’est-à-dire allant de juin 2018 à mai 2019, l’Office national des statistiques établit un taux d’inflation de 3,6%. Dans son calcul de la variation mensuelle des prix à la consommation, l’ONS constate une hausse de 1% en mai dernier par rapport au mois d’avril. Cette valeur représente l’indice brut des prix à la consommation durant le mois de mai 2019. Par catégorie de produits, les prix ont augmenté de 1,1% pour les denrées alimentaires au mois dernier, essentiellement à cause d’une hausse de 2,4% des prix des produits agricoles frais, justifie l’ONS. «Cette variation mensuelle des prix des produits agricoles frais s’explique, essentiellement, par une hausse des prix des fruits frais (+13,5%), de la pomme de terre (+22,4%) et de la viande de bœuf (+0,4%)», rapport l’APS.

Des baisses de prix minimes ont par contre été enregistrées pour la catégorie viande de poulet (-3%), les poissons frais (-4,2%) et les œufs (-0,9%). L’ONS souligne en outre une baisse très légère de -0,2% dans les prix des produits alimentaires industriels au mois de mai dernier par rapport au mois précédent.
Une hausse, légère aussi, est par ailleurs notifiée pour les produits manufacturés à hauteur de +0,2%, contre une augmentation de +2,3% pour les services. Dans le groupe biens et services, l’augmentation des prix est importante pour le groupe éducation, culture et loisirs avec +8,9%, et la catégorie habillement et chaussures marque une hausse de 1,1%.
R. E.

Post Views: 28

Source originale de l’article