Actualités

Algérie Poste : 4022 milliards de dinars retirés en 2020

Par El Watan | le Samedi 26 Décembre 2020

Algérie Poste : 4022 milliards de dinars retirés en 2020

Un montant global de 4022 milliards de dinars a été retiré des bureaux de poste et des Guichets automatiques (GAB) entre le 1er janvier et le 30 novembre 2020, soit 6% de moins par rapport à 2019, a fait savoir M. Boumzar, qui répondait au sénateur Abdelouahab Benzaïm lors d’une séance plénière au Conseil de la nation, consacrée aux questions orales, précisant que 763 milliards de dinars avaient été retirés des GAB.

Le ministre a rappelé les mesures prises par le secteur pour faire face aux problèmes de liquidités dans les bureaux de poste, ayant coïncidé avec la crise sanitaire induite par la pandémie de Covid-19, citant notamment l’installation d’une cellule d’écoute et de suivi, comprenant des représentants du secteur de la poste et de la Banque d’Algérie, chargée de suivre quotidiennement la situation des liquidités pour en assurer la disponibilité dans les bureaux de poste.

Afin de faire face aux défis imposés par la conjoncture sanitaire, il a été également procédé à la promotion du e-paiement, et des résultats encourageants ont été enregistrés, à travers une hausse du nombre des opérations liées aux services de paiement en ligne via la carte Eddahabia durant les 11 premiers mois de l’année en cours, à savoir cinq fois le nombre des opérations effectuées à la même période de l’année passée.

Même constat pour les Terminaux de paiement électronique (TPE), où l’on enregistre huit fois le nombre des opérations relevées à la même période en 2019.

De même qu’un nouveau service de paiement par code à réponse rapide, dit Code QR, a été lancé, via Barid Pay, permettant aux clients d’Algérie Poste d’effectuer, avec célérité, les différentes opérations de paiement sur smartphones.

Selon M. Boumzar, cité par l’APS, «le secteur a eu recours à la suspension temporaire» des opérations de retrait d’argent par des personnes morales titulaires de comptes courants CCP, pour accorder la priorité aux opérations de retrait des salaires, pensions et retraites effectuées par les citoyens (personnes physiques).

Cependant, les personnes morales ont été orientées vers l’utilisation des moyens de paiement écrits disponibles, à l’instar des chèques certifiés, des transferts de compte à compte, ou via le système de compensation électronique des chèques conçu pour les banques.

Le secteur a adopté le système de plafonnement provisoire des opérations de retrait via les guichets postaux, en vue de permettre à un plus grand nombre de citoyens de retirer, à temps, leurs salaires et pensions.

Post Views: 5

Source originale de l’article