Actualités

Aït Ali rencontre les représentants de la filière

Par Liberté | le Mardi 26 Janvier 2021

Aït Ali rencontre les représentants de la filière

Le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, a reçu, une nouvelle fois, avant-hier, les représentants de l'Association des fabricants de produits électroniques et d'appareils électroménagers, a indiqué le ministère de l’Industrie, dans un communiqué publié sur sa page Facebook. “Cette rencontre s'inscrit dans la continuité des discussions entamées début décembre dernier, sur les moyens de développer les industries de l’électronique et de l’électroménager ainsi que sur les lois et les réglementations encadrant cette activité, notamment le décret exécutif définissant les conditions et modalités d'admission des opérateurs exerçant les activités de production des équipements électroniques et électroménagers au bénéfice du régime fiscal préférentiel, entré en vigueur dernièrement”, a précisé le ministère de l’Industrie.

Dans ce cadre, ajoute le communiqué, “M. Aït Ali Braham a exprimé sa disposition à soutenir et à accompagner cette filière qui est à même d'apporter une valeur ajoutée à l'économie nationale, ce qui a poussé son département ministériel à réfléchir à l'élaboration d'un nouveau cadre juridique offrant plusieurs avantages, susceptibles de développer une véritable industrie de l’électronique et de l’électroménager, compétitive et créatrice de richesse”. Le ministre de l’Industrie, indique la même source, a promis de libérer les textes d’application et de finaliser la constitution du comité chargé de l’étude et du suivi des cahiers des charges.

Selon le communiqué, les représentants de l'Association des fabricants de produits électroniques et d'appareils électroménagers ont, de leur côté, exprimé “leur engagement à adhérer à la nouvelle démarche des pouvoirs publics et à respecter les dispositions prévues dans le nouveau texte réglementaire”. La rencontre, indique encore le communiqué du ministère de l’Industrie, a été, également, “l’occasion pour les représentants de l’association de faire part de leurs préoccupations et des propositions qu’ils jugent appropriées en vue de la levée des obstacles qui entravent le développement de ce créneau”.

Pour rappel, le gouvernement a publié, en novembre, un décret exécutif définissant les conditions et modalités d'admission des opérateurs exerçant les activités de production des équipements électroniques et électroménagers au bénéfice du régime fiscal préférentiel. Pour bénéficier de ce régime, les producteurs devront respecter un cahier des charges qui prévoit notamment des taux d’intégration locale minimaux à atteindre en fonction du nombre d’années d’activité et qui sont compris entre 40 et 80% selon le type de produit.

M. R.

Source originale de l’article