Actualités

Air Products, Acwa Power et Neom investiront 5 milliards $ dans la plus grande usine à hydrogène vert du monde

Par Al Iqtisadia | le Mardi 14 Juillet 2020

Air Products, Acwa Power et Neom investiront 5 milliards $ dans la plus grande usine à hydrogène vert du monde

L’Arabie Saoudite disposera d’ici 2025, de la plus grande usine de fabrication d’hydrogène vert au monde. L’infrastructure qui sera construite à 5 milliards $ par Air Products, Acwa Power et Neom permettra d’éviter l’émission de 3 millions de tonnes de CO2 par an.

La compagnie gazière Air Products s’est associée à Acwa Power et Neom pour la mise en place de la plus grande centrale de production d’hydrogène et d’ammoniaque verts au monde. L’infrastructure sera implantée en Arabie Saoudite dans la ville futuriste de Neom. Elle nécessitera un investissement de 5 milliards $ qui seront mobilisés à parts égales par les trois partenaires.

« Ce projet repose sur une technologie éprouvée à l’échelle mondiale et va intégrer de façon innovante plus de 4 gigawatts d’énergies renouvelables (solaire, éolienne et système de stockage), la production de 650 tonnes par jour d’hydrogène par électrolyse, la production d’azote par séparation de l’air et la production de 1,2 million de tonnes par an d’ammoniaque verte », a affirmé Air Products dans un communiqué avant de préciser que le site devrait entrer en service en 2025.

« En exploitant le profil unique d’ensoleillement et le potentiel éolien de NEOM pour convertir l’eau en hydrogène, ce projet va fournir de l’énergie totalement propre à grande échelle et permettre ainsi au monde d’économiser plus de 3 millions de tonnes de CO2 par an et d’éliminer les émissions contribuant au smog et d’autres polluants équivalant aux rejets de 700 000 voitures », a affirmé Seifi Ghasemi, le directeur exécutif d’Air Products.

Rappelons que l’hydrogène est envisagé comme un combustible de remplacement des hydrocarbures dans le cadre de la transition énergétique.

Source Agence ecofin

Air ProductsAitArabie SaouditeCO2hydrogèneTechnologieusinePartage0

Source originale de l’article