Actualités

Agroalimentaires : Les certifications de Biocert Algérie

Par DZ Entreprise | le Mardi 09 Juillet 2019

Agroalimentaires : Les certifications de Biocert Algérie

« Nous avons crée un standard biologique, qui est équivalent à la Norme Européenne et ce, pour permettre aux entreprises algériennes d’aller vers la certification de leurs produits d’une manière spontanée, selon leur demande bien entendu» explique à DZEntreprise.net, Seddiki Brahim, directeur de certification à Biocert, le premier organisme de certification et de contrôle en Algérie, opérationnel depuis l’année 2018.

Actuellement, Biocert, organisme de certification et de contrôle intervient essentiellement dans le secteur de l’agroalimentaire à travers « l’agriculture biologique où nous avons reçu le plus de demandes, elles dépassent les 200 ; la certification Halal d’autant que ce segment se développe d’une manière continue et peut ouvrir les portes des marchés mondiaux et enfin la certification des denrées alimentaires selon les normes HACCP, IFS…et autres normes » précise notre interlocuteur.

Le directeur de certification à Biocert tient à expliquer également qu’il existe une grande différence entre la certification telle qu’elle est pratiquée par les entreprises selon les normes ISO, et la certification du produit.« L’entreprise peut avoir toutes les certifications ISO, cela signifie qu’elle a simplement certifié la qualité de son management. La certification du produit est un autre volet qui concerne la qualité de ce dernier. Cette certification peut se faire selon la demande du client, qui peut exiger les normes algériennes établies par l’IANOR ou des normes internationales. Cela dépend aussi du produit.»

Il est à rappeler que les clients de Biocert sont, dans leur majorité des exportateurs, déjà présents sur le marché international. «Ce sont essentiellement des producteurs d’olives et de dattes pour le moment. Nous comptons plus dizaines d’entreprises déjà lancées dans le processus de certification, certaines seront bientôt certifiées ».

Pour la certification d’un produit, l’organisme de certification et de contrôle intervient à plusieurs niveaux.« Nous commençons par les matières premières qui doivent répondre aux normes exigées, l’emballage qui doit également être certifié, la transformation du produit où tout le processus est sous contrôle sans oublier les analyses et enfin l’exportation où l’inspection est obligatoire pour s’assurer que le produit est conforme». Précise Seddiki Brahim, le directeur certification à Biocert.

Pour rappel, Biocert est reconnue par les organismes de réglementation aux niveaux local et international, la marque de certification BIOCERT signifie que le produit est conforme à toutes les exigences standard.

K.M.B

Source originale de l’article