Actualités

159 projets de développement en cours de réalisation

Par Liberté | le Vendredi 26 Février 2021

159 projets de développement en cours de réalisation

La wilaya de Khenchela a réservé une enveloppe financière de 3,31 milliards de dinars pour la réalisation durant l’année 2021 de projets de développement dans des zones d’ombre, a indiqué jeudi 25 février le secrétaire général de la wilaya, El-Hadj Farsi. Les services de la wilaya ont recensé 159 opérations de développement en cours de réalisation dans divers secteurs durant l’année 2021 dans les zones d’ombre existantes à travers 20 communes de la wilaya de Khenchela, a-t-il révélé dans une déclaration à l’APS.

Les projets de développement en cours de réalisation, au titre de l’exercice 2021, au profit des zones d’ombre, concernent notamment l’alimentation en eau potable (AEP), en électricité et en gaz, l’éclairage public, le raccordement au réseau d’assainissement, la réalisation de classes d’extension, le renforcement du transport et la cantine scolaire, l’ouverture des pistes, la réalisation de routes et l’amélioration de l’irrigation et de l’électricité rurale, selon le même responsable.

Le SG de la wilaya de Khenchela, qui a déclaré que les travaux de réalisation de la majorité des projets inscrits ont été déjà lancés, alors que quelques opérations sont en voie de finalisation des procédures légales et administratives d’usage, a affirmé que la totalité des projets de développement, au nombre de 159, seront mis en service “avant la fin du quatrième trimestre de l’année 2021 au maximum”.

La wilaya de Khenchela a réalisé en 2020 des résultats “acceptables” en matière de prise en charge des zones d’ombre avec la concrétisation de 102 projets de développement mis au profit des habitants des localités et des mechtas enclavées et qui souffraient auparavant de marginalisation.

La programmation en 2021 de 159 projets de développement à travers les différentes zones d’ombre réparties sur 20 communes de la wilaya vise “une meilleure prise en charge des habitants de ces régions à travers l’amélioration de leur cadre de vie en vue d’éliminer le phénomène de l’exode rural”, a estimé la même source.

APS

Source originale de l’article